Des Mythes pour se Construire

Classé dans : Général | 0

Promis ! Ca ne deviendra pas une habitude mais lorsque j’ai été contacté par Oxus (la maison d’édition) poCaptureur vous faire partager la sortie d’un nouveau livre sur le travail de Jospeh Campbell, je me suis dit que vous me pardonneriez cette facilité. Alors voici le résumé du nouveau livre sur le travail de ce philosophe de la littérature, Joseph Campbell.

Qu’est-ce qu’une mythologie qui agit correctement et quelles sont ses fonctions ? Pouvons-nous, aujourd’hui, vivre en accord avec des mythes ? Les mythes peuvent-ils contribuer à soulager notre angoisse moderne ou tendent-ils au contraire à l’accentuer ? Joseph Campbell explore le lien vital qui unit l’homme à ses mythes et explique de quelle façon ces derniers peuvent améliorer notre potentiel humain. Il oriente son étude autour d’une douzaine de thèmes majeurs : l’impact de la science sur les mythes, l’émergence de l’humanité, l’importance des rites…, pour conclure en ouvrant la réflexion vers l’avenir : qu’est- ou que doit être la nouvelle mythologie ?

 

Après lecture :

Une mine de connaissance ! Ce livre est un florilège des discours écrits et présentés par Jospeh Campbell lors de ses interventions au cours du Forum Cooper Union entre 1958 et 1970. Ce forum était un concentré d’hommes et de femmes réunis pour faire avancer les idées, les préceptes, les idéologies, les théories de la science et de l’art.

Si de nombreux grands penseurs sont à compter parmi les intervenants de ce forum, Campbell fut l’un des plus fameux par sa capacité à traiter les sujets de manière compréhensible et profonde sans la moindre note, simplement par sa réflexion poussée et sa mémoire. Ce livre est une preuve de sa virtuosité !

Lire ces lignes permet de comprendre les bases de l’histoire de l’art, de la religion… Il est difficile de trouver les bons mots pour décrire l’apport personnel que ce genre d’ouvrage peut procurer. Oxus permet, à travers les différents « tomes » de comprendre les héros que nous suivons depuis toujours, leur motivation, leur cheminement moral. Héros religieux (Bouddha…), héros  littéraire (Seigneur des anneaux…), héros cinématographique (Luke Skywalker…) et beaucoup beaucoup d’autres connus ou moins connus. A travers les âges et les continents, on se rend compte que le socle est incroyablement commun pour tous.

Si je cite ceux là, ce n’est pas pour rien. Car si le thème peut paraître austère ou élitiste, Joseph Campbell fait en sorte de le ramener à un niveau abordable et qui parle au plus grand nombre. Illustrer ses théories par les images des personnages présents dans l’inconscient (ou le conscient) collectif donne tout son sens à des recherches pointues qui ont pris des décennies et  qui concernent tous les consommateurs de cette science. Est consommateur celui ou celle qui lit, regarde la télé, va au cinéma, croit en une puissance supérieure… Nous tous !

Autour de ces icônes et pour bien comprendre les thèses des autres cultures à travers le monde, ses discours abordent les fables, les croyances, les peuples et ethnies, les Dieux, les hérauts, les symboles, les légendes qui ont construit siècle après siècle les traits de l’imaginaire commun aux hommes, à tous les hommes. Des bases séculaires et communes qui peuvent paraître floues, avant de lire ce livre puis qui s’éclairent comme un chemin par la suite !

En résumé, il s’agit d’une sorte d’arbre généalogique des mythes qui ont fait et font notre monde. En bon philosophe de bas étage, je dirais que ce livre prouve que l’imaginaire aussi est commun aux Hommes comme le sang qui coule dans nos veines. Qu’on le veuille ou non, nous sommes les mêmes.

Ce livre est art ET philosophie.

Pour les fans du « Héros aux mille et un visages », ce livre est INCONTOURNABLE. Ils se complètent. Je n’ose imaginer l’émotion ressentie par les auditeurs de ces forums.

Alors, je vous ai donné envie ?


Laissez un commentaire